Que voir ? Que faire à Madagascar ?

Partez à la découverte de l’île rouge sur ses pistes de latérite, glissez le long de ses rivières à bord de votre pirogue, ou foulez ses magnifiques plages de sable blanc…

Entre forêts tropicales, littoral et hauts plateaux, découvrez des sites naturels d’exception faisant la fierté du peuple malgache et percez les mystères de cette mosaïque de cultures issues de migrations qui fait de Madagascar une terre véritablement afro-asiatique.

Si les îles de Sainte-Marie et de Nosy Be sont les principales attractions touristiques du pays et les plus convoitées par les amateurs de tourisme balnéaire, le Sud comme le Nord de l’île, moins fréquentés, recèlent également de merveilles naturelles et culturelles encore préservées à explorer.

Madagascar-ile-Sainte-Marie-article-blog-Nosy
Parcourez l’île du Nord au Sud, de la magnifique baie de Diégo-Suarez aux rizières d’Antsirabe en passant par les authentiques vallées de l’Ifasy et du Sambirano.

D’Est en Ouest, de la province de Tamatave à celle de Morondava ; descendez le mythique canal des Pangalanes, puis suivez l’Allée des Baobabs et partez à la rencontre des célèbres Tsingy de Bemaraha. L’île rouge a de quoi séduire tous types de voyageurs !

Madagascar-ile-paysage-allee-des-baobas

Et si vous embarquiez pour une Aventure solidaire à l’Est ? Visites de parcs, rencontres, échanges et immersion dans des villages typiques, feront toute la valeur de ce voyage.

Depuis sa belle capitale, Antananarivo, ou Tana pour les intimes, partez en direction de l’Est jusqu’à Brickaville. Ne manquez pas de faire une halte au parc national d’Andasibe, avec un peu de chance, vous vous réveillerez au doux cri des lémuriens ! Brickaville est le point de départ idéal pour randonner à travers les villages typiques malagasy.

Madagascar-ile-nature-animaux-faune-lemurien-ecotourisme
Partez ensuite à la découverte de la diversité de la faune et de la flore du canal des Pangalanes, véritable empire végétal au croisement de lacs et de lagunes, laissez-vous émerveiller par ses plus belles palettes de couleur, avant de vous immerger au cœur de la vie du village d’Antanambao.

Enfin, offrez-vous un moment de détente sur l’une des belles plages de Jungle Nofy, le long du canal.

…A moins que vous ne préfériez découvrir la mosaïque des richesses malagasy le long de la fameuse Route nationale 7 ? Un voyage idéal pour découvrir les espèces endémiques des parcs et réserves naturelles, profiter de moments d’évasion en bord de mer et échanger avec 4 ethnies différentes.

Sillonnez la mythique Route Nationale 7 (RN7) traversant le centre du pays, des montagnes des Hauts-plateaux jusqu’à la côte au Sud-Ouest de l’île en passant par les massifs semi-arides, et partez à la rencontre de la faune et de la flore endémiques des parcs de Ranomafana et d’Anja. Faites escale à Ambositra, la capitale de l’artisanat malgache, puis embarquez pour un trek de quelques jours dans l’envoûtant parc d’Andringitra ou dans la réserve nationale de l’Isalo. Enfin, naviguez à travers les mangroves et profitez des eaux cristallines et des plages de rêve de la région de Tuléar.

Madagascar-vallee-tsanamoro-trek-randonnee-parc-naturel-article-blog-nosy
Ou encore… Mettez le Cap vers l’Est pour observer les baleines et l’abondante faune et la flore endémique de la région de Tamatave, et profiter de temps de partage avec les habitants. Au départ de la capitale Antananarivo, prenez la direction de Tamatave, à l’Est de l’île, en faisant halte au parc national d’Andasibe. Une fois arrivés à Tamatave, vous pourrez profiter de nombreuses excursions, randonnées, visites de palmeraie… au sein du centre écotouristique Lambahoany.

Mettez ensuite les voiles pour l’île paradisiaque de Sainte-Marie. Un véritable havre de paix avec ses eaux cristallines et ses nids des baleines en gestation entre juillet et septembre. Juste en face et accessible en pirogue, l’île aux Nattes, vaut également le détour !

Quand partir à Madagascar ?

Le climat est très variable d’une région et d’une saison à l’autre. La période allant de juillet à septembre correspond à la haute saison touristique durant laquelle les conditions climatiques sont favorables dans la plupart des régions. Il y a cependant des risques d’alizés violents dans le Nord, et l’Est de l’île est sujet à de fortes pluies durant cette saison.
Il est donc préférable de partir en septembre ou en octobre, la saison idéale pour qui veut parcourir l’ensemble de l’île.

L’intersaison d’avril à juin permet également de découvrir le pays en toute quiétude et sous des températures agréables. Notez toutefois que certaines pistes sableuses peuvent être impraticables en raison des pluies des mois précédents.

Enfin, évitez la période de novembre à mars qui correspond à la saison des pluies et des cyclones.

Et si vous n’êtes pas encore convaincu, je vous invite à consulter nos voyages à Madagascar.

Par Nosy – Explore Natural Islands
Publié le 07 juin 2017 dans Astuces et conseils – Le blog de Nosy

Que voir / Quand partir à Madagascar ?
5 (100%) 3 votes