Histoire de l’île de Boa Vista au Cap-Vert

Sable blanc, eau cristalline et oasis… Bem-vindo à Boa Vista, la troisième plus grande île de l’archipel du Cap-Vert après Santo Antão et Santiago. Surnommée « l’île aux dunes » en raison de son relief plat et de ses impressionnantes dunes façonnées par le vent, c’est la plus exotique des îles de l’archipel ; un splendide désert perdu au milieu de l’océan, qui fait la fierté de ses habitants.

Cap-Vert-Boa-Vista-desert-dune-de-sable-palmiers

L’île de Boa Vista (« belle vue ») fut ainsi nommée suite à la réaction des premiers explorateurs portugais qui découvrirent l’archipel en 1456. Devenues une colonie portugaise en 1587, les îles du Cap-Vert accueillirent dès lors le trafic des esclaves entre l’Afrique et l’Amérique. Essentiellement employés dans les mines de sel de l’île, ils permirent le développement du commerce de sel, lequel stimula l’essor économique de l’île qui se poursuivit ensuite avec l’accès à l’indépendance en 1975. Aujourd’hui, les habitants de Boa Vista vivent essentiellement de la culture de dates, mais aussi de plus en plus du tourisme.

Avec ses quelques 10 000 habitants, Boa Vista est l’île la moins peuplée de l’archipel. Sa population se concentre dans la capitale Sal Rei et est aussi éclectique que les différentes nationalités qui la composent. La population créole cependant domine du fait de la colonisation.

L’île de Boa Vista est située près du continent africain, à seulement 450 km du Sénégal. Avec ses deux grands massifs dunaires (Deserto de Viana et Praia de Chaves) « l’île aux dunes » arbore des airs de Sahara.

Cap-Vert-ile-Boa-Vista-desert-paysage-dunes
Ses interminables plages de sable blanc, ses salines, ses montagnes, ses oasis et ses longues routes rectilignes à travers la plaine désertique donnent une impression d’immensité, rappelant les fameux déserts de Namibie ou encore de l’Atlas marocain.

Il s’agit pourtant d’une petite île d’à peine 30 kms de diamètre, étendue sur une superficie de 620 km², dont on fait aisément le tour dans la journée en 4×4, le seul véhicule à disposition sur l’île pour pouvoir traverser les dunes de sable.

Très sèche, Boa Vista n’en est pas moins plus verte que sa voisine Sal, distante de seulement 50 kms au Nord. Les palmiers et les acacias s’épanouissent dans les oasis alentours des villages de Sal Rei et Rabil.

Les côtes sont bordées de sublimes plages de sable fin, dont Praia de Chaves à l’Ouest, réputée pour ses dunes ; Praia de Curralinho, Praia Curral Velho et Praia Lacaçao au sud, sans oublier la magnifique Santa Monica, au sud-ouest de l’île. Cependant, aussi splendides soient-elles, ces plages sont peu propices à la baignade. Le vent fort, la mer agitée et les récifs au nord de l’île rendent en effet la baignade dangereuse. Elles font en revanche le bonheur des amateurs de glisse !

L’île abrite également quelques montagnes comme Santo António, Rocha Estância, Monte Negro, Monte Caçador, Pico Forcado et Monte Vigia, ou encore Monte estância, le point culminant de l’île (378 mètres de haut).

Au-delà de ses dunes et de ses magnifiques plages, Boa Vista est aussi connue pour la présence de tortues Caretta Caretta, sa musique traditionnelle et la douceur de sa population. Autant d’atouts qui en font une destination touristique à part entière, et accessible depuis que l’île dispose d’un aéroport à Rabil.

Boa Vista est une île romantique et pleine de surprises à découvrir en couple ou en famille, le temps d’une ou plusieurs journées. Que vous soyez amateurs de belles plages ou d’aventure, plongeur, pêcheur ou bien marcheur, vous trouverez à Boa Vista de quoi agrémenter votre séjour.

Cap-Vert-ile-BoaVista-coucher-de-soleil-plage

Quoi faire, quoi visiter sur l’île de Boa Vista au Cap-Vert ?

Des excursions à couper le souffle vous sont proposées pour explorer l’île à pied ou à vélo. Prenez votre sac à dos et, armé d’une caméra et de votre curiosité, partez à la découverte des trésors cachés de l’île à travers ses villages immergés dans le passé et profitez de magnifiques vues sur la mer et la nature encore préservée de l’île, qui vous donnera peut-être envie de planter votre tente et de dormir à la belle étoile !

Embarquez pour un trek dans le désert de Viana, au milieu d’un paysage lunaire, et laissez-vous enchanter par les récits et les danses traditionnelles des habitants autour d’un feu de camp… aventure et émotions garanties !

Cap-Vert-ile-Boa-Vista-paysages-palmiers-désert-de-sable

L’île est également très prisée des amateurs de sports de glisse (planche à voile, kitesurf, stand-up paddle…) et de plongée. Une épave est notamment visible le long des côtes nord de l’île. Il s’agit de l’épave de Cabo de Santa Maria, un bateau espagnol échoué en 1968.

Si les visites culturelles sont relativement limitées sur l’île, ne manquez pas celle du village de Povoaçao Velha, le plus ancien village de l’île datant du XVIIème siècle.

Le phare de Morro Negro, situé à l’est de l’île, vaut également le coup d’œil. Les amateurs d’ornithologie quant à eux pourront se rendre à l’îlot de Curral Velho en zodiaque ou en pirogue pour observer les albatros et les frégates de grande envergure. Il est aussi possible de partir en excursion en mer pour observer les baleines à bosse ou les dauphins. Une expérience inoubliable et sans danger à partager en famille 🙂

N’hésitez pas à consulter nos voyages au Cap-Vert

Par Nosy – Explore Natural Islands
Publié le 06 janvier 2018 dans Coup de cœur

Île de Boa Vista au Cap Vert : les immanquables
4.7 (93.33%) 12 votes